A+

A

A-
Acces Papyrus

Bienvenue sur le site officiel du SIEEEN

Le Syndicat Intercommunal d'Énergies d'Équipement et d'Environnement de la Nièvre intègre différentes compétences structurées en quatre pôles : les énergies, l'e-administration, l'équipement et l'environnement. Acteur majeur du développement durable de la Nièvre, le SIEEEN intervient pour améliorer le cadre de vie des Nivernais depuis 1946.

Acces Site Borne

Novembre 2017

 

►… Gilles Noël, maire de Varzy

Témoignage recueilli par Mélissa Trinel, communauté de communes Haut Nivernais-Val d’Yonne.

 

 

Qu’avez-vous pensé de l’expérience « Destination TePos » ?

 


La SACICAP PROCIVIS est l’initiatrice de ce fonds dans la mesure où nous réalisons des missions sociales depuis une dizaine d’années sur trois Départements de Bourgogne Franche Comté. Nous finançons des projets de propriétaires occupants qui n’ont pas accès aux crédits. Nous avons ainsi déjà investi 12 millions d’euros sur nos fonds propres pour les aider. Face à la demande très importante à laquelle nous ne pouvons répondre seuls, nous avons proposé aux Départements et leurs partenaires de travailler ensemble. La Nièvre a été le premier territoire à répondre favorablement à la création d’un fonds partenarial. Le SIEEEN et la Fédération Française du Bâtiment de la Nièvre ont immédiatement signifié leur soutien à cette initiative dès le départ. Le Fonds d’avance pour la rénovation énergétique de l’habitat privé en Nièvre a été créé par convention entre le département de la Nièvre et PROCIVIS, le 24 novembre 2016. Puis, des avenants ont été signés pour intégrer d’autres partenaires parmi lesquels figurent le SIEEEN, la FFB Nièvre, la Fondation Abbé Pierre, la CAPEB et la communauté de communes Haut Nivernais-Val d’Yonne.

 

Inciteriez-vous des personnes de la société civile qui ne soient ni élus, ni conseillers communautaires ni acteurs municipaux à participer à cette expérience ?

 

 

Dans la logique du jeu,  on parle de mix énergétique. Il faut qu’il y ait pour moi un mix de regards… notamment sur ce territoire où il y a des industries qui ont déjà certaines pratiques ou qui s’engagent sur des pratiques de réduction de consommation ou/et de production d’énergies. Je pense que la richesse peut s’avérer payante avec ce mix de populations. La société civile a tout à fait sa part dans un tel jeu parce qu’on échange et qu’on s’enrichit mutuellement. Les problèmes ne sont pas uniquement l’affaire de l’un ou de l’autre mais restent ceux de la réalité de ce territoire qu’on doit tous affronter ensemble.