A+

A

A-
Acces Papyrus

Bienvenue sur le site officiel du SIEEEN

Le Syndicat Intercommunal d'Énergies d'Équipement et d'Environnement de la Nièvre intègre différentes compétences structurées en quatre pôles : les énergies, l'e-administration, l'équipement et l'environnement. Acteur majeur du développement durable de la Nièvre, le SIEEEN intervient pour améliorer le cadre de vie des Nivernais depuis 1946.

Acces Site Borne

Juin 2019

 

Broyage du bois sur la plate-forme de Château-Chinon

 

La Régie SIEEEN Chaleur exploite, aujourd’hui, 15 réseaux de chaleur en Nièvre. Pour garantir la qualité des plaquettes bois, pallier les déconvenues avec les fournisseurs locaux et maîtriser les coûts, elle a décidé de produire une partie des plaquettes bois consommée.


Engagée dans la transition énergétique et l’économie circulaire, la Régie SIEEEN Chaleur a fait le choix d’un approvisionnement en circuit court. Elle a ainsi construit, en 2018, une première plate-forme de stockage bois de 1 500 m² à Château-Chinon. D’une capacité de 3 000 tonnes, cette infrastructure va produire les plaquettes qui alimenteront le réseau de chaleur de l’EIAT.


Une première opération de broyage du bois en juin


La stratégie de la Régie privilégie la proximité. Le cahier des charges spécifie, en effet, un périmètre d’approvisionnement de 100 km autour du site de stockage de Château-Chinon. Pour fournir le réseau de chaleur de l’EIAT de Château-Chinon en plaquettes bois dès l’ouverture de la saison de chauffe 2019-2020, SIEEEN Chaleur a fait l’acquisition de 1 564 tonnes de bois auprès de plusieurs fournisseurs locaux dont une commune.


L’opération de broyage du bois s’est déroulée sur une quinzaine de jours début juin. Disposés en tas, les broyats vont sécher jusqu’à la fin de l’été. La totalité de la production de plaquettes bois alimentera la chaufferie bois de l’EIAT dès octobre prochain.

 

Garantir la qualité des plaquettes bois


En s’investissant dans la production de plaquettes bois, la Régie SIEEEN Chaleur entend maîtriser le process de fabrication (déchiquetage, séchage, stockage) et garantir leur qualité (pouvoir calorifique, teneur en humidité, granulométrie…). Grâce au volume de bois commandé, la Régie pourra maîtriser le coût de production et, in fine, le prix de revente de la chaleur aux abonnés.


À terme, la plate-forme de stockage de Château-Chinon devrait produire 2 500 t de plaquettes bois. La Régie envisage de fournir en combustibles les réseaux de chaleur d’Arleuf et de Planchez à partir de l’hiver 2020-2021. Une seconde plate-forme de stockage bois est actuellement à l’étude à Rix.